En 2019, l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire comptait 16,43 millions de sportif·ves licencié·es en France, sans compter les Français·es pratiquant leur sport sans être affilié à une fédération. La pratique de ces sportif·ves est à l’origine de divers types de déchets :

  • vêtements et chaussures de sport ;
  • mobilier et équipement sportif ;
  • matériel sportif (cycles, ballons, raquettes, ski, etc.) ;
  • matériel de sécurité, etc.

Ces équipements génèrent de nombreux déchets qui pourraient parfois être évités.

Favoriser le réemploi dans le sport : comment faire ? 

Pour mieux gérer les déchets liés à la pratique du sport, il faut appliquer les mêmes principes que ceux de la vie courante en respectant la règle des trois R : réduire, réutiliser, recycler.

  • L’objectif prioritaire est de réduire les déchets en évitant la production en amont des déchets. Cela implique par exemple de n’acheter que des produits nécessaires en renonçant au superflu. Acheter des produits de meilleure qualité est également une bonne résolution qui permet d’allonger leur durée de vie et éviter qu’ils ne deviennent des déchets.
  • Ensuite, il faut favoriser le réemploi et éviter au maximum d’acheter du neuf, notamment pour les enfants ou les personnes ne pratiquant pas la compétition qui n’ont pas besoin d’un matériel très perfectionné. Paris dispose d’un réseau de recycleries développé où vous pourrez vous procurer des vêtements de sport ou du matériel sportif d’occasion. La Ville de Paris s’est fixé comme objectif d’aider à l’ouverture de nouveaux lieux pour atteindre une moyenne d’un lieu de réemploi par arrondissement. Vous pouvez également vous rendre à la Recyclerie Sportive qui est une association francilienne qui collecte, répare et revend du matériel sportif usagé à des prix accessibles à tous·tes. 
  • Enfin, lorsqu’il n’est ni possible d’éviter l’achat, ni d’opter pour le réemploi, il faut penser au recyclage pour valoriser la matière. Là encore, des solutions de collecte sont proposées par les recycleries ou La Recyclerie Sportive. Il ne faut  jamais jeter les textiles et chaussures à la poubelle mais les amener en recyclerie ou dans les points de collecte TLC  (Textile Linge Chaussure) ! Ils seront revendus par des acteurs de l’économie sociale et solidaire ou bien recyclés pour faire du fil ou des isolants thermiques. Paris compte 308 points d’apport textile, trouvez le plus proche de vous !

Boutique solidaire de la Recyclerie Sportive © Recyclerie Sportive

Sport et réemploi : Paris s’engage !

La Ville de Paris est engagée pour favoriser le réemploi lors des évènements sportifs organisés sur son territoire. Par exemple, dans le cadre du programme Transformations olympiques, la Ville de Paris a lancé en septembre 2020 un défi à des étudiants parisiens : celui de concevoir un sac de sport écoconçu à partir de supports et matériaux récupérés en évènements et répondant aux enjeux de la conception universelle, c’est-à-dire adapté aux personnes aux besoins spécifiques. L’École Boulle a été associée pour la partie conception/design tandis que que le MBAS ESG a travaillé à l’étude de marché, aux modèles économiques et la promotion de ce type de produit. Partenaires de l’initiative, Paris 2024 et le CNOSF (via les Fédérations sportives) ont fourni les bâches, textiles et accessoires récupérés pour servir à la fabrication des prototypes.

La Ville prend également d’autres types de mesures pour favoriser le réemploi sur les grands évènements sportifs internationaux organisés sur son territoire. Par exemple : 

  • du mobilier en carton conçu pour certains évènements est conservé pour être réutilisé à d’autres occasions.
  • en 2019, 100% des buvettes du village Fifa TM Fan Expérience utilisaient des gobelets réutilisables consignés qui ont permis d’éviter l’utilisation de gobelets jetables.  
  • pour lutter contre le gaspillage alimentaire, les invendus du même évènement ont été collectés par une association. 275 repas ont ainsi été redistribués avec l’association Le Chaînon Manquant.

Présentation des prototypes « intermédiaires » du sac de sport écoconçu par les étudiants de l’Ecole Boulle © Ville de Paris

Sport Zéro Plastique : un projet pour favoriser le réemploi dans le sport

L’Agence Parisienne du Climat lance le projet Sport Zéro Plastique en partenariat avec la Ville de Paris, l’Ademe et MAIF et le soutien de nombreuses institutions afin de réduire les déchets liés à la pratique du sport amateur en favorisant le réemploi dans le sport. Au programme de ce projet pour atteindre cet objectif : l’accompagnement de deux établissements sportifs de la Ville et des clubs qui les utilisent.

En matière de réemploi, le projet prévoit de mettre à disposition des clubs des kits pour organiser des évènements de manière écoresponsable. C’est-à-dire que les clubs auront à leur disposition du matériel qui sera réutilisable d’un évènement sur l’autre afin d’éviter d’acheter des produits jetables. Dans le cadre de ce projet, des points d’apports volontaires seront également installés par la Recyclerie Sportive pour permettre aux usagers des établissements de rapporter leur matériel sportif usagé. La Recyclerie Sportive se chargera de les remettre dans le circuit pour prolonger la durée de vie de ce matériel et ouvrir la pratique du sport à tous·tes.

Logo du projet Sport Zéro Plastique piloté par l’Agence Parisienne du Climat