Supprimer le plastique : les évènements sportifs amateurs peuvent s’y mettre aussi

Certains organisateurs de grands événements se sont ainsi saisis du sujet de la réduction de leur impact environnemental. En Ile-de-France, plusieurs organisateurs de courses ont déjà adopté des politiques ambitieuses à ce sujet, comme l’EcoTrail de Paris, l'Ekiden, la Grande Course du Grand Paris... En revanche, les championnats amateurs indoors sont moins nombreux à s’être lancés. Il est pourtant plus facile d’améliorer l’empreinte environnementale des événements en intérieur car il est possible de mettre en place des installations pérennes.

Pour lancer le mouvement, Sport Zéro Plastique accompagnera un organisateur de championnat se déroulant de manière récurrente au sein de la Halle du centre Georges Carpentier, dont plusieurs clubs participent par ailleurs au défi Sport Zéro Plastique. Une expérience qui pourra bénéficier à l’ensemble des organisateurs d’évènements sur le site et plus généralement à Paris, où des milliers de compétitions sont organisées chaque année dans les infrastructures sportives de la Ville de Paris.  

Une démarche progressive

L’organisateur du championnat choisi et l’établissement l’accueillant seront accompagnés pour mettre en place des dispositifs pérennes qui permettent de réduire la production de déchets liés à l’organisation d’un championnat. L’organisateur de l’évènement se fixera un plan de sortie du plastique en 3 ans.

La première année, les délais ne permettront pas forcément de mettre en place des mesures entrainant une réduction significative des déchets car les alternatives doivent être prévues avec beaucoup d’anticipation. C’est pourquoi une stratégie d’amélioration progressive entre chaque édition du championnat sera proposée pour éliminer le plastique sur une échelle de temps réaliste mais ambitieuse !